La Toussaint
 
 
Comme son nom l'indique, la Toussaint est la fête de tous les saints, connus et inconnus.
 
 
 
Tout au long de l'année, l'Église catholique fête les saints qu'elle a officiellement reconnus.

Les saints connus sont ceux qui ont été déclarés tels, officiellement, à l'issue d'une procédure, dite de « canonisation ». Les saints inconnus sont des anonymes qui ont vécu dans la discrétion au service de Dieu et de leurs contemporains.

Le 1er novembre, la Toussaint exprime la joie et l'espérance chrétiennes : elle rappelle à chacun qu'il est personnellement appelé à la sainteté, à l'instar des saints célébrés ce 1er novembre. La Toussaint rappelle aussi que la mort est une réalité qu'il est nécessaire et possible d'assumer puisqu'elle est un passage à la suite du Christ ressuscité.

Le lendemain, le 2 novembre, est le jour de prière pour les défunts. Après avoir célébré la fête de tous les saints, les catholiques prient plus généralement pour tous ceux qui sont morts. Comme celle de la veille, cette journée est vécue dans la joie et l'espérance chrétiennes. Ces deux célébrations successives s'inscrivent, de fait, dans la même conviction spirituelle : vivants d'ici ou de l'autre rive, c'est une même communion, invisible mais réelle. Les hommes sont tous appelés à partager la gloire de Dieu, dès maintenant et dans l'éternité.

Les horaires de messes dans les paroisses