Lettre pastorale de Mgr Hubert Herbreteau, février 2017
 
 
Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel
 
 
 
Chers diocésains,

Le pape François a convoqué un Synode ordinaire pour le mois d’octobre 2018 sur le thème suivant : les jeunes, la foi et le discernement vocationnel. Il demande à ce sujet qu’une ample consultation de tout le Peuple de Dieu ait lieu.

Chaque diocèse, dans tous les continents, est appelé à participer à cette démarche synodale, un peu à la manière du précédent synode sur la famille.
Cette lettre pastorale a pour objectif de vous donner quelques indications afin que notre diocèse se mette rapidement en route vers ce Synode.

• En premier lieu, je vous demande de lire, seul ou en petites équipes, le Document Préparatoire (disponible dans votre paroisse et sur le site de l’Église de France). Voici les grandes lignes de ce document.

Dans l’introduction, l’apôtre Jean est présenté comme la figure exemplaire du jeune qui choisit de suivre Jésus et du « disciple que Jésus aimait » (Jn 13, 23 ; 19, 26 ; 21, 7).

La réflexion se poursuit en trois chapitres.

Le premier chapitre analyse sommairement certains aspects sociaux et culturels du monde dans lequel les jeunes (de 16 à 29 ans) grandissent et prennent leurs décisions. Il s’agit de faire une lecture de foi à partir de quelques constats : mutation rapide du monde, climat d’incertitude et d’insécurité, mondialisation économique, culture « scientiste », situation de pauvreté et d’immigration, etc.

Il est à noter que la jeunesse est une phase de la vie et que le monde des jeunes est pluriel. De nombreuses différences existent selon la situation géographique, l’histoire, le contexte religieux, la différenciation sexuelle...

Comment être attentif à la durabilité des choix et aux conséquences pour l’avenir ? Comment accompagner des jeunes qui manquent de confiance en eux et en leurs capacités ? Comment les technologies modernes de communication structurent-elles la conception du monde, de la réalité et des rapports interpersonnels ?

Dans ce monde en mutation où il est souvent difficile de s’orienter et de faire des choix, la personne de Jésus et la Bonne Nouvelle qu’il a proclamée continuent de fasciner de nombreux jeunes.

Le deuxième chapitre du Document Préparatoire intitulé « Foi, discernement et vocation », présente l’objectif du Synode : « L’Église veut réaffirmer son désir de rencontrer, d’accompagner, de se préoccuper de chaque jeune. »

Pour ce faire, quatre pistes sont proposées à la réflexion :

- la foi comme épanouissement de la vie fait découvrir un grand appel, la vocation à l’amour ;

- l’exercice du discernement prend en compte la reconnaissance des émotions, l’interprétation patiente, à la lumière de la Parole de Dieu, de ce à quoi l’Esprit appelle et enfin, l’acte de décider ;

- le parcours de vocation et de mission au cours duquel se vérifie la disponibilité à vivre dans la logique du don généreux de soi ;

- l’accompagnement mis en évidence par la tradition spirituelle.

Le troisième chapitre du Document préparatoire définit ce que comporte le fait de prendre au sérieux le défi de la pastorale et du discernement des vocations. Comme le dit le pape François « la pastorale des vocations signifie apprendre le style de Jésus, qui passe dans les lieux de la vie quotidienne, qui s’arrête sans hâte et, regardant ses frères avec miséricorde, les conduit à la rencontre avec Dieu le Père » (Discours aux participants au Congrès de pastorale des vocations, 21 octobre 2016).

Ce chapitre offre des éléments concrets pour mener à bien une pastorale des vocations, prenant appui sur la communauté chrétienne tout entière (paroisses, congrégations religieuses, mouvements) et sur les figures de référence (parents et famille, pasteurs, enseignants). Les lieux et les moyens sont décrits avec précision.

• En second lieu, il est demandé de répondre au questionnaire du Document préparatoire. Après la question n° 15, trois autres questions concernant des aires géographiques spécifiques sont également à prendre en compte. Les jeunes recevront par ailleurs un questionnaire qui leur est propre.

Chaque paroisse a déjà reçu ce questionnaire. Il revient alors au Conseil pastoral et à l’Équipe d’Animation Pastorale (EAP) de se l’approprier, en précisant les groupes plus directement concernés par telle ou telle question.

Je compte vraiment sur les membres de l’EAP et sur les membres du Conseil pastoral pour diffuser largement les questions. Tous les chrétiens sont concernés à différents titres par la jeunesse et les vocations. Que l’on soit dans un groupe de prière, un mouvement caritatif, une équipe liturgique, que l’on soit en école catholique ou dans un mouvement de jeunesse, chacun est appelé à participer d’une manière ou d’une autre à la démarche du synode demandée par le pape.

Les réponses à ce questionnaire (sur une feuille A4 recto verso) devront être recueillies et envoyées à l’évêché avant le début du mois de juin.

Au cours de l’été, l’évêque fera une synthèse des réponses au questionnaire. Le tout sera ensuite transmis à Rome.

Vous percevez les enjeux du Synode proposé par le pape. Il y va de la vitalité de notre Église. Il ne s’agit pas ici de faire du « jeunisme » en excluant les plus anciens, mais de rendre nos communautés chrétiennes plus responsables et plus aptes à interpeller des jeunes.

En ce qui concerne notre diocèse, la jeunesse et l’éveil aux vocations feront l’objet de deux années d’orientations pastorales. En nous laissant guider par l’Esprit Saint, les fruits seront sans aucun doute nombreux.

Faites bon accueil à ce Document Préparatoire et au questionnaire qui lui est joint !

Hubert HERBRETEAU, votre évêque


Télécharger la lettre pastorale les jeunes la foi et le discernement vocationnel.pdf