Les sept sacrements
 
 
 
 
 

Dans la vie, pour entrer en relation avec les autres, il faut des signes et des paroles.

Il en est de même dans la foi chrétienne et dans la vie en Église. Le sacrement est un signe visible et efficace de la grâce de Dieu : il exprime qu'une réalité divine, en elle-même inaccessible, est rendue présente et se manifeste dans des signes visibles.

En marquant les moments les plus décisifs de la vie humaine, les sept sacrements manifestent que c'est toute notre existence, dans ses différentes étapes, qui est appelée à être vécue avec le Christ :

  • Les trois sacrements de l'initiation chrétienne : Baptême, Eucharistie et Confirmation sont trois étapes qui nous permettent de grandir dans la foi et de nous faire entrer dans le mystère du Christ mort et ressuscité.
  • Les sacrements de guérison : Réconciliation et Onction des malades nous ouvrent un chemin d'espérance.
  • Les sacrements de l'engagement : L'Ordre et le Mariage consacrent des cheminements de vie baptismale.

Les sacrements sont pour nous une force qui nous permet d'aimer et de « porter du fruit » dans tous nos lieux de vie.

Ils communiquent la vie divine, réalisant notre vocation de fils du Père, frères en Jésus Christ, animés du souffle du même Esprit !

 
« Baptiser » vient du grec baptizein « plonger dans l'eau ». C'est grâce au baptême que l'on peut avoir accès aux 6 autres sacrements.
(Suite...)
 
C'est, selon la foi des chrétiens, la présence réelle de Jésus-Christ sous l'apparence de l'hostie (farine et eau) et du vin.
(Suite...)
 
Dans la foi chrétienne, la Confirmation est le sacrement qui permet de recevoir totalement les dons du Saint-Esprit.
(Suite...)
 
Nous demandons le pardon par ce sacrement en trois actes.
(Suite...)
 
Ce sacrement a pour but d'aider le chrétien à affronter les épreuves de la maladie ou de la vieillesse.
(Suite...)
 
Il existe trois « ordinations »
(Suite...)
 
Comme Dieu fait alliance avec son Eglise (son peuple), l'homme et la femme font alliance, et échangent leur consentement pour ne former plus qu'un, jusqu'à ce que la mort les sépare.
(Suite...)
 
Page suivante : Le Baptême